Mon cœur est lourd

Mon cœur est lourd
Et mes maux sont durs
Il n’y a pas d’issus de secours
Ni un chemin de retour
Ma voie est loin d’être tracée
Mon destin n’est pas non plus scellé
Je n’ai presque plus de voix
Pour crier mon désarroi
* * *
Au fond de moi j’ai la haine
Car c’est toujours la même rengaine
« Fais comme ci fais comme ça
Et presque tout tu auras
Des exploits tu réaliseras
Des miracles tu accomplira »
J’aimerai pourtant bien y croire
Mais je n’y vois que du noir
En mon âme une bataille s’annonce
Un combat pour la délivrance
Je dois vaincre mes démons
Pour mettre fin a mes souffrances
Faire preuve d’endurance
Pour acquérir mon indépendance
Aller au-delà de la persévérance
Pour atteindre l’excellence
Ce n’est pas chose aisée
Mais c mon combat ma destinée
Je ne reste pas les bras croisés
Il n’y a pas de temps pour se reposer
Mais je dois bien l’avouer
L’envie m’a souvent tenté
Mais à chaque fois je me ressaisie
Et je me replonge dans ma frénésie
* * *
Est-ce un mirage que je poursuis ?
Est-ce une réalité que je fuis ?
Qui suis-je ?
Un rêveur incompris ?
Un ambitieux inassouvi ?
Des frustrations ensevelies ?
* * *
Mon voyage est loin d’être fini
Car je suis encore en vie
Et j’en ai encore envie
Alors je me relève, je rêve et j’agis

11 pensée(s):

Roumi a dit…

Mon cher Zyed, petit Ange, te voilà de retour... Je suis heureux au moins de pouvoir lire quelque chose de toi.
J'essaierai de te répondre mieux à un autre moment.
Tu ne manques pas de courage et d'espoir.
Tu sais aussi que tu peux compter sur la force que te donne l'amour des gens présents autour de toi.
A bientôt Zyed.

Anonyme a dit…

jdirais plutot que t un impatient qui ne se donne pas le temps. Tu as l'ame d'un poete qui a besoin de maux pour retrouver ces mots, un errant qui a pour bagage le reve! Un conseil: laisse les reves a l'enfant que tu as été un jour et remets t pied sur terre! Donne toi le temps d'y arriver et de briller! Apprend à apprécier et vivre t etats d'ame selon leur juste valeur et VI avec ce que tu as en attand le meilleur et tjs en remerciant Dieu!Je te sais courageux zyed! Il ne te manque que beaucoup plus de réalisme et d'extrème patience car on n'a rien sans rien! Et rappelle toi tjs: l'homme est un apprenti, la douleur est son maître et nul ne se connait tant qu'il n'a pas souffert! C'est une dure loi mais une loi supreme, vielle comme le monde et la fatalité! Qu'il nous faut du malheur recevoir son bateme et qu'a ce triste prix tout doit être acheté! SOIT REALISTE ET FORT et sutout apprend à accepter la fatalité de ce monde et à vivre avec et sans!!bisous

Roumi a dit…

Pour toi Zyed, de mon coeur au tien... de mon âme à la tienne...

Que Ton cœur est lourd mon Ange !
Les sentiments en toi se mélangent
Et ce long chemin de la vie sans fin…
Te fait souvent douter de ton destin.
Ce chemin n’est et ne sera pas droit ;
Il ne connaîtra jamais la moindre loi…
Si ton passé t’empêche de reculer…
Il ne te reste donc plus qu’à avancer
Au travers de tous ces bruits sourds
Dont tu souhaites détourner le cours.
Tu ne manques nullement de courage
Néanmoins je t’en prie oublie ta rage !
Que ton grand cœur t’inspire sérénité
Te rapprochant ainsi de la pure vérité !
Tu as fait, Zyed, de multiples choix :
Ils te conduisent lentement à la joie.
Il faut croire en toi, rejeter la fatalité :
Chacun est le maître de sa destinée !
Conserve à l’esprit ton infinie patience
Et tu éviteras ainsi de te faire violence.
Songe bien à ces qualités qui t’honorent :
Elles te seront précieuses comme de l’or.
Non, tu n’as pas à rougir de ce que tu es
Ni même à douter de tes futurs succès.
N’oublie pas enfin l’amour qui te porte,
Et tous ces gens là qui te réconfortent…
Reste ce que tu es, toi l’éternel rêveur
Dont on peut apprécier toute la valeur,
Entre le ciel et la terre ton cœur vibre
A la recherche de son parfait équilibre.
Conserve tes envies et rêve, petit Ange ;
Tu finiras bien par voir que tout change…

nostra a dit…

salit toi ! bon retour :)
oups c pas vraiement la forme accroches toi é bon courage :( plutot :)

Princess a dit…

C'est le bonheur après la souffrance qui nous fait aimer la vie, donc ne lâche pas prise maintenant , demain est toujours un autre jour :-)

Anonyme a dit…

à chaque fois que je lis ce que tu écris ça me fait froid dans le dos car pour exprimer tes souffrances,tes blessures et tes ambitions tu utilises des mots qui ressemblent étrangement aux miens.

sonia a dit…

sonyblues.skyblog.com

jsuis tombée sur ton blog via booster...Cest magnifique ce que tu écris.
Y'a de la violence ds tes textes...Une envie d'y arriver. De la rage...Et ça reste sain! T'as vraiment du talent. Continues.

Pierre-Marie a dit…

Je trouve très beau votre poème

selma a dit…

très joli poème
j'ai beaucoup aimé
et dégusté chaque mot
bonne continuation

Zârck. a dit…

Very interesant blog.
Visit my Garden.
Thanks from Spain.

Anonyme a dit…

Here are some links that I believe will be interested

 
Le Bla-bla-Blog de ZyeD | Designed by Techtrends | © 2007-2008 All rights reserved